Vous pouvez styliser la mariée!

 

Un bled perdu en plein black-out mode, un iMac XXL devenu préhistorique, un soir d’insomnie, du haut de mes nouveaux 25 ans, j’erre, la mine hagarde et les cernes Roitfeld-iens, sur Facebook, traquant avec fougue et minutie la moindre information digne d’intérêt qui me tirera définitivement de cette torpeur soporifiquement mortelle quand tout à coup, les quelques neurones n’ayant vraisemblablement pas basculé en mode pilotage automatique dans ma cavité cérébrale me font prendre conscience, entre deux bâillements à me décrocher la mâchoire, du nombre conséquent de photos de mariage publiées ces derniers temps.

 

Nous sommes en septembre et, bien que la saison ne soit pas aussi strictement établie sur le calendrier que celle de la chasse de la foulque macrouledu 15 octobre au 31 janvier, pour les amateurs – ou celle de la fashion week féminine du printemps-été 2012, il me semblait que toutes ces festivités prônant « l’Amour pour toujours« , les Geneviève de la Garcarriviste aime Charles-Henri du Portefeuillebiengarni pour la vie ou autres tirades optimistes vantant « l’Amour éternel » – et occultant volontairement le taux de divorces et les statistiques concernant l’infidélité conjugale – avaient plié bagage en même temps que les J.O. du Club Med!

 

Vous allez sans doute me dire que l’industrie du mariage fait travailler des millions de personnes à travers le monde et s’attèle à nous vendre du rêve, sauf qu’une LC4 en poulain de chez Le Corbusier procure les mêmes sensations euphoriques le jour de l’achat mais ne vous demandera pas de pension alimentaire à multiples zéros quand la lune de miel sera finie!

 

Quoi qu’il en soit, si Choupinet et vous-même êtes décidés à passer le restant de vos jours gadot contre chaise roulante, Pampers contre chaise percée et à l’officialiser par les liens très sacrés du mariage, je vous invite à le faire avec un minimum d’élégance en consultant les points suivants afin d’épargner à vos invités le spectacle peu flatteur d’une Lily Allen semblant sortir d’un épisode de Star Wars, celui d’une Kate Moss ventripotente ou celui d’une Kate Middleton honteusement évincée par la dégaine de sa porteuse de traîne – « Qu’on lui coupe la tête! » – !

 

1) Le choix de la robe: Principal sujet d’intérêt de ce genre de cérémonieoui, vos invités se fichent éperdument de « partager votre bonheur », qu’on se le dise! Partager votre menu, vos connaissances amicales et votre open bar, c’est une autre chose… -, vous vous devez d’y accorder une importance CRUCIALE. Le mariage étant perçu ici comme une cérémonie telle que celle des Oscars, vous devez penser photo call, angles de vue, poses histoire de ne pas avoir l’air, dans le meilleur des cas, d’une communiante frigide et, dans le pire, d’une des girls de Playboy! -, déplacements et conscience du corps. Comme tous vos vêtements, elle doit impérativement être adaptée à votre morphologie et doit avoir pour vocation première de vous mettre en valeur. Assurez-vous de la choisir dans une matière noble qui ne respire pas le low cost et dans un coloris de blanc adapté à votre carnation de peau parce qu’en théorie, vous n’avez pas le droit à l’erreur: à moins de vous appeler Liz Taylor, un mariage n’est censé arriver qu’une seule fois dans une vie!

 

À faire -> Pensez à des coupes épurées ou alors TOTALEMENT dramatiques MAIS intemporelles avant tout (personne ne veut ressembler aux mariées des années 80 dont il suffit d’un simple regard sur une photo pour situer la date du mariage!)/Osez la robe à manches longues, décolletée légèrement à l’avant ET dans le dos/Privilégiez les robes à gaine intégrée (les bourrelets visibles sont déjà intolérables en temps normal mais alors le jour du mariage, ils sont passibles d’une peine de prison à perpétuité!) qui font une taille de guêpe/Jouez-la vestale moderne en drapés fluides/Essayez un maximum de robes/ Adaptez votre lingerie en fonction de la robe et de vos besoins/Copinez avec Vera pour qu’elle vous offre une de ses superbes créations en échange d’un bol de nouilles aux légumes bio/…

 

À bannir -> Les robes en taffetas ou autres matières brillantes/Les robes dont les traînes sont kilométriques (non, vous ne vous appelez pas Lady Di et vous n’allez pas vous marier à l’Abbaye de Westminster!)/Les robes colorées (c’est un mariage, pas un match de polo! Que vous soyez atypique ou pas, quand c’est ridicule, c’est ridicule!)/La combinaison corset rebrodé d’une bonne tonne de perles ou d’autres trucs supposés être chics + longue jupe bouffante, drapée par endroits ou pas (les meringues – tout comme les autres pâtisseries -, on les préfère chez Pierre Hermé, pas sur vous!)/Les robes d’une blancheur rappelant votre dernier blanchiment dentaire/Les robes qui donnent l’impression de vous engloutir sous des tonnes de volants et de dentelle/…

 

2) Le maquillage: En ce jour merveilleux peuplé de colibris de Stolzmann, de colombes, de cygnes et de faons qui viendront probablement – en fredonnant à tue-tête une chansonnette à la Disney – vous aider à enfiler votre Vera Wang de coupe mermaid dès les premières lueurs du jour, plus que jamais, vous devez miser sur les bons produits afin de planquer DURABLEMENT la nuit blanche que vous venez de passer à cauchemarder que votre Roudoudou allait vous planter là, bras ballants, devant l’autel, à l’instar de Carrie et de Big dans Sex and the City, le film.

Si la convenance populaire veut que la mariée doive avoir l’air fraîche et naturelle, j’ai personnellement envie de dire qu’user d’artifices n’a jamais tué qui que ce soit! Du coup, vous pouvez parfaitement appliquer une recette qui fait constamment ses preuves sur le tapis rouge: un teint parfait + des sourcils dessinés + un trait d’eyeliner + une bouche rouge MATE + du contouring + des faux cils en poils naturels + de la poudre + du vernis rouge (oui, je ne comprends pas pourquoi on ne pourrait pas en porter à cette occasion!). Emballé, c’est pesé et vive la mariée!

 

À faire -> Choisissez des produits qui tiennent la distance en n’hésitant pas à utiliser des bases fixantes pour le teint (HD Microperfecting Primer de Make-Up Forever, …) et pour les yeux (la Primer Potion d’Urban Decay demeure un must!)/Usez des correcteurs (Mac Studio Finish Concealer, la plupart des correcteurs Bobbi Brown, …)/Utilisez des produits Waterproof/Testez le rendu du maquillage en photo et ajustez-le en fonction du résultat escompté/Prévoyez un kit de raccord de maquillage/…

À bannir -> Les poudres irisées (à moins de vouloir avoir l’air d’avoir couru le marathon de New York sur toutes les photos qui seront prises ce jour-là!)/Les prothèses ongulaires (sauf si vous vous appelez Shauna Sand ou Katsumi!)/Le mascara sur les cils du bas (quand vous aurez déversé des litres de larmes de votre corps – au régime depuis la publication des bans – en réalisant que vous passerez vos jours avec cet homme qui se dégarnira probablement ET que votre mascara se sera fait la malle, vous n’aurez pas envie que Monsieur vous regarde comme il regarderait un panda géant dans un zoo!)/…

 

 

(À suivre TRÈS prochainement: le cas litigieux de la coiffure et des accessoires!)

 

Très cordialement,

Monsieur de Vos