Lecteurs, lectrices,

Ce post sera bref et concis – du moins autant que cela puisse l’être avec moi!

Au départ, cette illustration ne devait servir que de nouveau fond pour la page Twitter du blogréseau social futile mais particulièrement addictif auquel je me suis mis assidûment ces derniers temps (n’hésitez pas à m’y suivre!)…et pour remplacer l’avatar actuel de la Page Facebook de Monsieur de Vosun endroit où je me sens comme chez moi et sur lequel j’apprécie l’interactivité et la qualité des membres de plus en plus présents (n’hésitez pas à vous joindre à nous et à nos bavardages intempestifs!) -, une sorte de contenu exclusif comme j’en poste relativement quotidiennement sur ces deux services communautaires, et n’était donc, en aucun cas, destinée à se retrouver exhibée ici

Sauf que voilà, je trouvais que le texte, aussi insignifiant puisse-t-il – éventuellement – paraître à vos yeux, méritait sa place sur le blog, tant il est représentatif de la philosophie de vie que j’applique depuis un certain temps déjà sur ces pages et dans ma vie

Des convictions – non extrémistes et respectueuses des autres et de l’environnement -, les gens en ont de moins en moins ou n’osent pas spécialement les exprimer, probablement par peur de heurter l’opinion publiqueun peu comme quand une femme ose affirmer qu’elle ne compte pas se marier et/ou (SCANDALE!) avoir des enfants (« Qu’on l’immole prestement sur le bûcher! » scandera la foule de villageois en délire!)*et de se voir jeter des pierres parce qu’ils pensent différemment…

Et c’est ce mutisme qui me révolte… – Che Guevara, sors de ce corps!

Pourquoi devrions-nous constamment nous taire?

Sommes-nous censés apprécier tous les mêmes choses?

Ne peut-on pas dire de façon courtoise  – bien entendu! – qu’on n’apprécie pas certains couturiers et/ou certains blogs?

Après tout, est-ce que ce ne sont pas nos divergences d’opinion qui nous rendent intéressants?

Très cordialement,

Monsieur de Vos (qui a choisi comme ligne éditoriale de ne jamais avoir honte de ses avis tranchés et de ses coups de cœur; à savoir, entre autres, son addiction pour Burberry/Karl/Louboutin/Chanel et pour les mannequins plutôt – très – sveltes…)

* Fonctionne également avec les gens qui vivent très bien leur célibat et que les autres regardent systématiquement avec les mêmes yeux compatissants qu’ils utiliseraient face à quelqu’un qui se trouve en plein stade terminal d’un cancer incurable…

———————————————————-

Légende: total-look – dont Monsieur de Vos rêve éperdument! - chouré dans le dressing de L’Homme Burberry: BURBERRY PRORSUM (fall 2010 RTW)/Leo printed tights: WOLFORD (49€)/ »Pigalle » patent pumps: CHRISTIAN LOUBOUTIN (390€)