Pour la plupart des gens, septembre est le mois morose qui marque la fin des vacances et qui, du coup, met un terme à nos activités préférées des deux derniers mois. Oui, parce qu’en vacances, c’est toujours très festif de siroter – en pleine après-midi, le long d’une piscine démesurément grande – des trucs colorés flanqués d’une dizaine de mini parasols sans vraiment comprendre ce qu’il y a dedans – enfin, jusqu’à ce que vous ne bénéficiez des vertus latentes du breuvage! (et que vous ne le maudissiez, quelques heures plus tard) -.

Maintenant, à moins de faire la même chose à la piscine municipale du coinet de passer pour l’alcoolo de servicece genre de fantaisies estivales – et éthyliques - est formellement prohibé… Et encore, ce n’est un exemple parmi tant d’autres!

Nooooooooon! Pourquoiiiiiiiiiiiiii? Pourquoi???????

Une révision du calendrier, ça ne tente personne???

Pour les personnes qui apprécient – vraiment – la mode (non, « apprécier la mode » n’est en aucun cas « apprécier faire les magasins »), septembre, c’est LE mois le plus important car, pour reprendre les termes exacts entendus dans le cultissime documentaire The September Issue: « September is the January in Fashion! ».

En plus de la reprise des 4 semaines de la mode qui valent le coup (New Yok, Milan, Londres, Paris), on vous bombarde littéralement de magazines rutilants dans leur version « bottin téléphonique« 

Ravi de pouvoir lire autre chose que l’incapacité d’hommes politiques à former un gouvernement, c’est à l’aide de tous vos muscles et de vos réserves estivales d’énergie (soulever la cruche de Sangria n’aura pas été inutile, vous vous en rendez compte à l’instant) que vous vous emparez des Bibles stylistiques de 20 kg chacune et que vous les feuilletez avec frénésie

Sauf que voilà, autant vous aimez lire les conseils prodigués par des responsables compétents – un peu l’équivalent des Apôtres du style -  ainsi que contempler les photos et la kyrielle de nouvelles publicités, autant, les tendances de la rentrée, ce n’est décidément pas pour vous! Vous le savez et vous avez bien raison!

Suivent les 7 raisons qui justifient votre décision marginale:

  • Petit(e), vous avez été traumatisé par votre mère, férue de tendances, qui vous a fait porter, tour à tour, des pantalons fuseaux (pour les filles) ou des baskets lumineuses (pour les garçons), depuis, vous avez du mal à vous laisser tenter par une mode…
  • Passée les portes coulissantes du H&M ou du Zara du coin avec votre veste trop trop cool à fleurs brodées et maxi épaulettes, pile dans la tendance, vous vous êtes rendue compte, le lendemain, en la portant que 240000 autres personnes avaient eu la même idée!
  • Si on a beau lire partout que les 50′s et les longues jupes amples font un retour en force, ce n’est pas vous et votre mètre 52 qui pouvez vous le permettre et ça, vous l’avez bien compris!
  • Après avoir eu droit au NUDE pour l’été, voilà qu’on vous parle de CAMEL pour l’hiver, du coup, vous finissez par vous demander quand vous aurez le droit d’avoir bonne mine…? D’ailleurs, c’est bien simple, vous êtes tellement allergique à ce mot que, dès qu’on vous dit CAMEL, vous gloussez intérieurement et pensez directement au  CAMEL TOE – ce pli disgracieux que vous fuiez encore plus que la lèpre
  • On vous parle de minimalisme et vous, vous dites qu’il s’agit d’un joli mot pour ennui!
  • Le velours, vous trouviez ça beau jusqu’à ce que vous vous rendiez compte que les rideaux de chez votre grand-mère étaient coupés dans la même couleur que votre nouvelle jupe
  • Puisqu’à chaque saison, il y a bien un créateur qui conseille le masculin-féminin, vous avez coupé vos cheveux façon Halle Berry, il y a plusieurs saisons, et vous portez des tailleurs-pantalons. Fière de vous, vous vous disiez que vous aviez trop la classe jusqu’à ce qu’on se mettre à vous présenter des femmes et que tout le monde ne pense à un coming-out vestimentaire! Depuis, vos cheveux repoussent – tant bien que mal – et vous jurez qu’on ne vous y reprendra plus!

Finalement, SI la tendance colle avec votre style – et votre morphologie (voir l’article sur les 7 conseils pour être ronde, belle et stylée) -, pourquoi pas?

Dans le cas contraire, passez votre chemin, il en va de votre individualité!

Très cordialement,

Monsieur de Vos (qui a un faible pour la tendancepour femme uniquement!du rouge, aussi bien en vêtement que sur les lèvressi les lèvres des personnages illustrés sont pratiquement toujours rouges, ce n’est pas pour rien…)
———————————————————-

Légende: Wide-brimmed hat, gloves, cape, pencil skirt: YVES SAINT LAURENT/multi-chain and charm necklaces: GIVENCHY (fall 2008 RTW)Chanel chain saw: TOM SACHS/ »Pigalle » patent pumps: CHRISTIAN LOUBOUTIN (390€)