Tiens, vous avez remarqué que cela fait déjà un mois que le blog est en ligne? Je m’en rappelle très bien, c’était le 28 juillet 2010, très exactement…

Houla, si seulement vous aviez pu me voir ce jour-là, c’était de toute beauté: les yeux cernés, les canettes de Red Bull alignées sur le bureau d’une façon rigoureusement inquiétante, les cheveux hirsutes – du moins, encore plus qu’ils ne le sont habituellement! –, des feuilles de papier Letraset jonchant le parquet, je cliquais nerveusement toutes les 10 minutes sur la page d’administration du blog, traquant la moindre nouvelle visite, à l’instar d’un camé qui traque son dealer pour de la daube ou d’un fin limier qui, tapi dans les hautes herbes, l’oeil vigilant, traque le gibier qu’il convoite ardemment…

Il faut bien reconnaître qu’aussi anodin que cela puisse paraître pour certains, lancer un blog demande du temps, de l’investissement, du travail et de la motivation

Du coup, pas certain de l’accueil qui allait être réservé au site ni de mes habilités pour écrire/dessiner de façon régulière; angoissé, stressé à l’idée d’échouer et de devoir me retrancher, la queue entre les jambes – tel un animal vaincu – en pleine cambrousse; pile un mois après le lancement de Monsieur de Vos, il est vraiment plaisant et encourageant de constater que ce que je raconte vous intéresse! Du moins, à ce qu’il me semble…

Oui, parce que je ne sais pas – encore? – si cela vous passionne vraiment puisque vous êtes encore – étrangement? – peu à oser vous exprimer afin de donner votre avis, toujours est-il que les chiffres de visites ne mentent pas et que vous semblez venir régulièrement vous abreuver d’articles interminables, de citations tranchées, d’illustrations engagées, … – ou alors, quelqu’un atteint de démence s’amuse à cliquer quelques milliers de fois sur cette page depuis un mois tout juste (s’il s’agit effectivement de cela, je demande instamment à ce que personne ne me le dise et que je puisse me bercer d’illusions idylliques au sujet de mon lectorat)

Trèves de lyrisme outrancier – mais merci pour vos – très – nombreuses visites - parce qu’après tout, nous ne sommes ni aux Oscars, ni aux Golden globes ni à une autre cérémonie de ce genre

J’en profite également pour vous convier à rejoindre le groupe – bon, je sais qu’il est plus correct de nomme la chose par l’appellation « Page » mais trouvant le terme quelque peu prétentieux, je préfère parler de « Groupe » ou de « Communauté »- du blog sur Facebook et/ou le compte Twitter officiel

Je vous quitte – pour l’instant – sur l’illustration la plus représentative de ce que tend à être le blog

Très cordialement,

Monsieur de Vos

———————————————————-

Légende: blazer: BALMAIN (FW 2010 – oui parce que même si j’ai crié haut et fort l’amour que je porte à la collection masculine de l’hiver 2010 de Burberry Prorsum, je n’en demeure pas moins fan de ce somptueux blazer)/Vichy shirt/Trousers: BALMAIN/Belted low boots: KRIS VAN ASSCHE